Jubilé 60 ans, 65 ans et 70 ans


Samedi 9 octobre 2021
, les religieuses du Couvent Saint-Marc ont eu la joie de célébrer le Jubilé de la Vie Consacrée de 6 Sœurs :

70 ans : Sœur Jean Bosco

65 ans : Soeur M. Bernardette, Soeur M. Bernardine, Soeur Denise Heck et Soeur M. Jacques

70 ans : Sœur M. Danièle

Félicitations à nos Soeurs Jubilaires !

 

 

 

le jubilé d’or de cinq religieuses

 

Samedi 11 septembre 2021, les religieuses du Couvent Saint-Marc,  ont eu la joie de célébrer le Jubilé d’or de 5 religieuses :

Sr Régine, Sr Isabella, Sr M. Lina, Sr M. Francis et Sr Anita, toutes originaires du sud  de l’Inde.

 

 

 

 

 

 

 

Entourées de Sœur Simone, Supérieure générale et de Sœur Sheeba Thomas, Supérieure provinciale, elles furent accueillies à l’église par le Père Bernard Schnabel, aumônier et le chanoine Hubert Schmitt, vicaire général qui présida cette messe d’action de grâce.

 

Félicitations à nos sœurs jubilaires !

 

Les voeux perpétuels de Soeur Sabine


Dimanche 29 août après-midi au Couvent Saint-Marc
, c’est devant une assistance nombreuse et recueillie que Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, a présidé la messe des voeux perpétuels de Soeur Sabine Kizungu, une religieuse congolaise.

La célébration a été rehaussée par la chorale du couvent et une groupe de chant et de musique congolais.

Entourée de Soeur Simone, la Supérieure générale et de deux soeurs témoins, Soeur Sabine a fait sa profession perpétuelle devant l’Archevêque, et ce dernier n’a pas manque de saluer sa mission au service des autres.

 

Pentecôte

Je suis heureuse de vous envoyer un petit message pour la Pentecôte.
« O Lumière bienheureuse, viens remplir le cœur de tous les fidèles ! » chanterons-nous.
Pentecôte est l’accomplissement de l’œuvre de Jésus. Dieu nous livre ce qu’Il a de plus intime et communique à notre humanité son Amour infini ; son Esprit, qu’Il tire de Lui-même et de son Fils Jésus. A Pentecôte, Dieu est devenu notre Dieu. Dieu avec nous, Dieu de nos cœurs. L’Amour avec lequel Il a aimé, dès le commencement, sa Création. Cet Amour est venu dans notre monde comme un vent de tempête, comme des langues de feu. Dans le don de l’Esprit Saint, Dieu a pris demeure dans nos cœurs. « Nous viendrons et nous établirons chez lui (chez nous),  notre demeure. Cette promesse que la Lumière éternelle vient habiter le cœur de l’homme s’est réalisée à Pentecôte. Dieu, que l’Humanité a appelé à travers les âges, est devenu pour tous, Celui qui est tout proche. Celui qui réconforte, notre Consolateur, lumière de nos cœurs, doux Hôte de nos âmes. En toute vérité, et dans toutes les épreuves, l’homme peut dire : Toi, mon Dieu, le Dieu de mon cœur !(Ps 72,26)
Oui, si nous l’accueillons, si nous le demandons « Le Père du Ciel donnera l’Esprit Saint à ceux qui l’en prient. » Luc 11,13.

Chapitre provincial 2020

11ème Chapitre provincial de France du 27 juillet au 1er août 2020 au Couvent Saint-Marc

La Congrégation des Soeurs de Saint Joseph de Saint-Marc a accueilli une trentaine de religieuses de nationalité française, allemande, indienne et malgache, venues y tenir un nouveau Chapitre provincial. Il fut présidé par Soeur Simone Burger, la Supérieure générale, et animé par Soeur M. Louise Veltz, Conseillère générale.

Si l’élection du nouveau conseil a figuré au centre de cette semaine, les Soeurs ont axé leurs travaux sur l’internationalité de la Province, les perspectives pour l’avenir et la suite du Jubilé.

Voici la composition du nouveau Conseil provincial élu pour un mandat de 3 ans :
Supérieure provinciale      :   Sœur Sheeba Thomas Keenanchery (indienne)
Assistante provinciale       :   Sœur Irène Simon (française)
Conseillère provinciale     :   Sœur Danièle Vetter (française)
Conseillère provinciale     :   Sœur Valsa Nettikadan (indienne)
Conseillère provinciale     :   Sœur Soa Patricia Maroankizy (malgache)

De gauche à droite : (Sr Valsa, Sr Irène, Sr Sheeba Thomas, Sr Danièle et Sr Soa Patricia)

Solidarité pour les pauvres

 

 

 

 

 

 

A l’initiative de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg toutes les communautés de religieuses d’Alsace sont appelées à confectionner des masques gratuits à l’usage des pauvres via la Caritas d’Alsace.

Vite, montons un atelier réactif et proposons-nous pour en confectionner 11 000 !

Et toute la communauté avec des sœurs du Schauenberg s’y met ; aucune ne manque au rendez-vous de 32 à 90 ans !

Bonne humeur, rosaires, litanies et chants en plusieurs langues accompagnent l’ambiance quotidienne et quelques exercices de gymnastique pour un bon reconditionnement physique pour déverrouiller les articulations mises à mal dans la durée.

Unies à vous tous dans la prière et le service fraternel.

Ensemble nous vaincrons !

 

Un jubilé d’action de grâce pour le don de Dieu depuis 175 ans et une mission exaltante : adorer et servir !

L’année jubilaire a culminé en cette célébration du 1er mars présidée par Monseigneur Luc RAVEL, archevêque de Strasbourg. Pertinente, sa question interpelle l’assemblée : « Pourquoi donc, cette église, en ce vallon solitaire de la forêt vosgienne, est-elle devenue aujourd’hui le centre du monde ? Parce que l’Alsace a envoyé ses missionnaires à travers le monde entier. C’est la raison pour laquelle, se trouvent réunies, ici, des religieuses venues des quatre coins du monde… »
Célébration hautement festive, désireuse d’exprimer avant tout, notre adoration au Dieu trois fois Saint, au Dieu Trinitaire dont tout homme est l’image. Ce Dieu, Père de tous les hommes, mérite qu’explosent pour Lui notre joie, notre foi et notre action de grâce. Les représentantes de toutes les communautés à travers le monde ont fait résonner leurs chants, leurs musiques et leurs instruments en ce lieu-berceau de la congrégation. L’Ukraine et ses sœurs musiciennes étaient particulièrement de la partie.
Un cheminement spirituel, initié le 3 mars de 2019 à Sankt-Trudpert, Münstertal (DE), a conduit les communautés à la lumière d’un petit opuscule, édité par les soins de l’équipe générale. Il flashait sur les points forts de la spiritualité et des constitutions autour desquels les soeurs se sont retrouvées régulièrement pour des temps de réflexion et de partage.
Le dernier parcours n’était pas une clôture mais une ouverture sur le futur : DIEU, notre AVENIR !
En effet, trois semaines de vie intense ont vu affluer des sœurs de toutes les parties du monde. Rencontres inoubliables et riches en échanges chaleureux et pleins de foi et d’émerveillement sur la fidélité du Seigneur palpable tout au long de notre histoire. Longue et courte à la fois ! Car elle s’inscrit, en ce lieu, à la suite d’une trajectoire qui remonte au 7e siècle de notre ère. Une exposition qui parcourt les murs de l’église en retrace quelques pans.
Les dix dernières semaines ont été bénies plus particulièrement à Saint-Marc par l’implication du Père aumônier Bernard Schnabel : sept étapes pour accueillir les grâces de l’Esprit Saint, l’Artisan divin de notre vie spirituelle et les trois dernières, riches en rencontres internationales. Sur la base de thèmes appropriés animés par la supérieure générale et son conseil, ces rencontres ont suscité une dynamique de connaissance réciproque entre les sœurs de langues et de cultures différentes très appréciée.
Enfin, une retraite, portant sur le mystère de l’Eucharistie et la grâce d’une vie eucharistique marquera encore longtemps les esprits. Deux prédicateurs : le Père Bernard a prêché en français et le Père Jacob Parappally (MSFS), venu directement de l’Inde, en anglais et en allemand.
Le cri du cœur d’une jeune sœur, qu’il devienne le nôtre à nous toutes : « Je veux me convertir. »
Seigneur, Tu as tout fait pour nous, n’arrête pas l’œuvre de tes mains ! Allons de l’avant avec une confiance plus grande et plus joyeuse en notre Père du ciel qui « a tant aimé le monde qu’Il lui a donné son Fils Unique… non pour juger le monde mais pour le sauver ! (cf. Jn 3, 16.17) En son Fils, le Père nous a tout donné. Comment donc refuserait-Il quelque chose à ses enfants qui Le prient ?
                                                                                                                                                                                                                                                 Sr Sophie M.

 

Fête de la Promesse, dimanche 15 septembre

 

 

 

 

 

 

 

Trois nouveaux oblats rejoignent la famille spirituelle des Sœurs de St Joseph de St Marc.

Au Couvent Saint-Marc, la Promesse a son jour de fête : le troisième dimanche du mois de septembre. Une promesse par laquelle des laïcs expriment leur désir de consacrer leur vie au Seigneur dans leur quotidien, conformément à la grâce reçue au baptême.
Un désir de se nourrir de la Parole de Dieu et du sacrement de l’Eucharistie afin de devenir de véritables disciples missionnaires au service du prochain.
Ces laïcs sont les oblats affiliés spirituellement à la Congrégation des Soeurs de Saint Joseph de Saint-Marc, qui souhaitent vivre en conformité au charisme de l’Institut et à la charte des Oblats.
Ce dimanche 15 septembre, la Congrégation a eu la joie d’accueillir trois nouveaux oblats : Gérard et Marie TARLI et José JOYE qui se sont engagés devant les Sœurs et toute l’assemblée réunie, venant grossir le nombre des oblats qui ont également renouvelé leur promesse pour un an. Tous trois déjà engagés sur bien des chantiers de la vie ecclésiale.

14 septembre 2019 : Jubilé de Profession Religieuse

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 14 septembre 2019, les religieuses du Couvent Saint-Marc,  ont eu la joie de célébrer le Jubilé de la Vie Consacrée de 5 Sœurs qui œuvrent aussi bien en Alsace, qu’à Lourdes ou en Allemagne.

Sœur M. Antony, Soeur Thérèse-Marie et Soeur Rosy Paul : 50 ans de vie religieuse
Sœur Sheeba Georges et Soeur Sheeba Jose : 25 ans de vie religieuse

Entourées de Sœur Simone, Supérieure générale et de Sœur M. Suzanne, provinciale, elles furent accueillies à l’église par le Père Bernard Schnabel, aumônier et le chanoine Hubert Schmitt, vicaire général qui présida cette messe d’action de grâce avec une dizaine de confrères venus de divers horizons.

Félicitations à nos soeurs jubilaires !

 

 

 

Fête de la Famille – 4 mai 2019

i

 

 

 

 

Ni la neige ni la pluie, ni le vent ni le froid n’auront eu raison de la fête de la Famille à Saint-Marc !
Des plus petits aux plus grands ils n’ont montré aucun dépit ; courant sous la pluie et bravant le froid ils ont allumé un grand feu dans le cœur et se sont passé les braises jusqu’au soir.
Le grand mur de l’atelier de Gilbert a reçu toutes les mains posées sur le bel arbre qui attendait ses feuilles. Venez voir cela vaut la peine d’une prochaine visite. 
Chaque année cela progresse de thème en thème. Et cette année, ce qui a galvaudé, c’était bien le mot d’ordre du jour :

Ne crains pas, N’aie pas peur !

 

 

Hm !
Les bonnes gauffres chaudes.

 

 

 

Car ils l’ont bien exprimé sur scène, les enfants et les adultes : Oui, la peur nous traverse tous. Mais il faut réagir comme Mère Teresa qui recueille celle qui vient juste de se moquer d’elle et comme le colibri qui devant l’incendie de la forêt d’Amazonie embrasée s’active à faire d’innombrables allers-retours à l’océan pour éteindre l’incendie avec sa petite goutte d’eau dans le bec.
« Mais tu es fou, lui disent les autres animaux qui se sont tous terrés pour s’échapper de la catastrophe. » « J’apporte ma part » répond-il modestement.

 

 

 

 

 

Concluant l’exceptionnelle belle fête autour de Jésus à l’Eglise, nous repartons le cœur content et ravigoté car Il nous a assuré :
Je serais toujours avec toi, Tu es mon enfant bien-aimé. Une merveilleuse image, elle est aussi pour toi.